Tous les articles de Renaud Chenu

Rochelle de l’an II : on refonde la République ?

jeudi 22 août 2013
Si vous avez la curiosité de consulter le programme des festivités du PS à l’Université d’été de la Rochelle, vous tomberez sur deux sujets, dont l’un pourrait être la danseuse de l’autre : « La politique et le citoyen, le divorce est-il consommé ? » et « Faire gagner la démocratie face à l’extrême droite » (avec Manuel Valls et Emmanuel Maurel en guest stars). Chouette !... 
Lire la suite

«L’évasion fiscale? La voilà, notre Bastille»!

samedi 20 avril 2013
Par Emmanuel Maurel Jérôme Guedj Renaud Chenu L’histoire nous sert sur un plateau d’argent un scénario rêvé. Nous pouvons prouver à tous ceux qui attendent de nous le redressement du pays, qui espèrent que nous fassions de la France le lieu où se nouera la contre-offensive à la plus formidable entreprise de déstabilisation de l’Etat providence qui se sert de la crise comme prétexte,... 
Lire la suite

In waiting for the futur

samedi 20 avril 2013
Quand des météorites perforent le ciel russe en une formidable tempête minérale, plus personne ou presque ne voit dans l’agitation céleste la marque de fulgurances divines. Les cieux comme la terre sont entrés dans l’ère laïque. Les poussières d’étoiles et la pierre sur laquelle les hommes grouillent dans leur pagaille matérialiste sont enfin sécularisées. Rabelais, Giordano... 
Lire la suite

Moody’s dégrade : Malheur aux vainqueurs ?

jeudi 22 novembre 2012
« Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute ». Si Jean De La Fontaine avait connu notre époque, nul doute que son esprit facétieux lui aurait inspiré « Tout contempteur vit aux dépens de celui qui l’écoute » à propos des agences de notations. L’univers glacé du calcul égoïste En effet, ces ventriloques parasitaires du fric mondialisé n’ont rien d’autre que le... 
Lire la suite

TSCG : « Nous l’avons tant aimée, la Démocratie ? »

mercredi 3 octobre 2012
Au moment où Goldmann Sachs fait savoir qu’il ne serait pas absurde d’envisager des politiques keynésiennes pour favoriser la croissance, il serait dommage d’être plus royaliste que le roi en étant plus à droite que cette auguste institution. Plus sérieusement, le débat sur le TSCG ouvert ce mardi à l’Assemblée Nationale, s’il paraît plié d’avance, n’enterre pas pour autant... 
Lire la suite