Nucléaire mon amour

Share Button

Simpson nucléaireAlors que le Japon connaît les sept plaies d’Égypte, le serpent de mer du nucléaire a sorti la tête de l’eau en France. Faut-il sortir ou non du nucléaire ? N’est-il pas temps de repenser en profondeur nos choix énergétiques ? Comment poser ce débat, par un référendum ? Le débat est intense au sein de la Rédaction de Parti Pris et nous ouvrons ce dossier car il nous semble essentiel de repenser démocratiquement le nucléaire après Fukushima.

 

-Penser les suites de Fukushima, Vincent K (21/03/2011)

De nombreux citoyens, des esprits éclairés, rationnels, se révoltent aujourd’hui après le drame de Fukushima, s’écriant qu’il faut sortir du nucléaire, parce que c’est trop risqué, parce qu’il apparaît aujourd’hui clairement que ce risque n’est pas maîtrisé, contrairement à ce que « l’on nous disait », contrairement à ce que « l’on nous faisait croire »…

-La possibilité qu’il n’y ait plus d’île, Philippe Bluteau (21/03/2011)

D’accord, le citoyen rationnel ne doit jamais se laisser aller à la dictature de l’émotion. Entendu, l’hyperréactivité à un événement subit est une marque de fabrique sarkozienne. Certes, le débat est complexe, technique, scientifique, économique. OK, Prométhée est une figure de gauche…

Share Button

Par la Rédaction

Retrouvez tous ses articles

Réagir